Just Another Useless Blog… My Life, by PsK

22Oct/074

Île des sœurs : Pêche au bord du Saint Laurent

JB, notre voisin du dessous étant un grand ferru de pêche au lancer, nous avons décidé de le suivre en cette fin de week-end ensoleillée sur l'île des sœurs, pour une petite partie de promenade/pêche sur les bord du fleuve Saint Laurent.

Au final, une petite sortie bien sympa, reposante et avec quelques surprises! ;-)

Tout à commencé vers 16h, nous nous sommes retrouvés Sébastien, Jocelyn, David, Jean Baptiste et moi, devant l'appart #2 pour rejoindre à la station Square Victoria le bus #166 qui nous déposerait quelques minutes plus tard sur l'île des sœurs.

Mais avant d'aller plus loin dans le récit de cette journée épique, laissez-moi vous montrer le temps qu'il a fait aujourd'hui, et comme une photo vaut mille mots, je vous laisse deviner par vous même de la qualité du climat québécois en cette période automnale :

Et oui, pas de grosse doudoune, ni de parapluie, (ni de pluie d'ailleurs)! Les températures ont avoisiné les 23°C aujourd'hui, et nous avions juste prévu une épaisseur de plus que les simple T-shirts uniquement car nous savions que nous rentrerions tard, et comme vous le diront tous les amateurs de pêche, le soir au bord de l'eau... ça caille! :P

Bref, après avoir chopé le matos (deux petits lancers et pas mal de leurres en tout genre), nous voilà partis pour une petite randonnée à travers l'île direction la pointe sud/ouest.

Au passage, on emprunte des petites pistes cyclables/rollables/promenables qui rendaient pas mal du tout en cette fin d'après midi :

J'dois dire qu'on s'est pas mal tapé l'affiche avec nos cannes à pêches, surtout fringués comme nous étions (on avait pas spécialement prévu les bottes et tout le toutim en prenant l'avion! ^O^ )...

Au passage, j'ai remarqué un petit détail original dans les arbres qui bordaient cette "piste" : un regroupement massif de mangeoires de toutes sortes (mais sans oiseaux, normal, vu la discrétion du groupe) :

Allez savoir ce qu'elles faisaient là?! :| Peut être un fan d'oiseaux désireux d'en observer de sa fenêtre?...

Bref, nous continuons notre chemin et finissons par atterrir dans une sorte de petit parc, sur la rive nord de l'île... Duquel je prend une photo en coup de vent d'une église sur l'autre rive ;-)

Le temps de prendre cette photo, le reste du groupe était déjà loin, je n'ai donc pas pu m'attarder à jouer les photographes, mais sur le chemin, je prends quelques photos plus ou moins floues et ratées :

Évidemment, Seb réussi mieux ses photos, mais c'est grâce à l'appareil hein! :P

Je vous raconte pas la vue de folie qu'on doit avoir de là haut! J'aurais dû monter pour demander à squatter dans un salon et prendre le centre de Montréal en photo... b-)

A mesure que nous nous progressons, nous quittons peu à peu la civilisation, tout en restant sur des chemins goudronnés... On est à Montréal ici! :S

Je m'essaye à une petite photo du rivage sur fond de soleil couchant... Pas forcément aussi réussie que j'aurais aimé! ;-)

Malgré ce sentier goudronné, on sent la nature vraiment très présente, et les couleurs des différents arbres sont là pour nous rappeler qu'il va bientôt falloir se couvrir pour sortir! ;-)

Encore une petite photo magique, un peu mieux celle-là, et on arrive à la pointe de l'île... Alors que Seb se perd dans les fourrés pour prendre moultes clichés de la scène magique dans laquelle nous évoluons, Jocelyn arbore fièrement le matériel de pro que nous a fourni JB :

Et moi, évidemment, je refais des essais de photo de la mort (oui, je suis plutôt obstiné sur ce point! un vrai touriste Japonais ^O^ ) :

La photo ci-dessus ne vaut rien comparée à celle qu'a pris David (me croirez-vous si je vous dit que c'est grâce à son appareil photo? :P )

Dernier petit cliché du coucher de soleil, et tandis que JB prépare le matos et s'installe dans son coin
fétiche, je m'étonne du courant et des remous du Saint Laurent, à quelque mètres des rives :

Je vous déconseille d'y tomber! ;-)

Nous voici donc parés pour une courte séance de pêche au lancer. JB ayant son permis et l'expérience du métier (et du coin!), on le laisse s'installer, et j'hésite à prendre  la seconde canne...

Le reste du groupe, préférant nous laisser le soin de prendre du poisson, a préféré prendre des photos! ;-) Bref, je me décide enfin à me tenter quelques lancers de cuillère, car je dois bien reconnaître que ça fait au moins 6ans que je ne pêche plus et le voir pêcher à côté de moi commençait sévèrement à me démanger...

Je prend donc le second lancer, celui-ci étant déjà monté d'une cuillère assez imposante (ils voient tout en grand ces américains!), et tente de ne pas trop me ridiculiser en lançant la-dite cuillère. Malgré un vent de face et un courant de folie, je me rends compte que je n'ai rien perdu et retrouve avec plaisir les sensations de la pêche au lancer, ainsi qu'une certaine dextérité (comprenez par là que je n'ai éborgné personne ni arraché d'arbres ^O^ ).

Après un petit moment de plénitude, voilà que le pickup du moulinet refuse de s'enclencher juste après avoir effecué mon lancer. Le temps de réagir et de l'enclencher à la main, la cuillère a eu le temps de se ballader au fond de l'eau, poussée par un courant phénoménal, et évidemment, de râcler le fond de l'eau sur une bonne dixaine de mètres... Et là, pour rester dans les bonnes vieilles habitudes, j'accroche le fond! =(

Dégoûté de massacrer le matos d'un pote, je décide de ne pas lâcher l'affaire, et me déplace autant que possible pour saquer dans le vide, et au bout de quelques minutes de lutte acharnée, l'amas de souches qui constitue la majeure partie du lit du fleuve devant nous décide enfin de lâcher prise et de me rendre la cuillère. De grands instants de bonheur je vous le dit!... Jusqu'à ce que le fil casse quelques lancers plus tard. :S

JB, qui pendant ce temps là s'essayait au râclage de roseaux à grands coups de leurre bizarroïde dans l'espoir de taquiner du brochet afin de nous prouver ses talents, me propose un leurre plombé ayant selon lui un certain succès. J'accepte volontier, car je dois bien reconnaître que la frêle cuillère sans plombée n'atteignait pas les 100m lors de mes lancers face au vent...

Malheureusement, au premier lancer, cette maudite souche s'est mise en travers de ma route, et était bien décidée cette fois à ne pas lâcher prise... Je casse donc et reste sur une amère défaite...

Ayant suffisamment balancé de matos à l'eau, je prends la sage décision d'arrêter les frais, et de m'appliquer à la pratique générale du reste du groupe : les prises de photos.

Alors que la nuit commençait lentement (mais sûrement!) à nous tomber dessus, JB se tape une touche assez jolie, et entame une lutte acharnée contre le poisson. Malgré tous mes efforts pour immortaliser ce combat, sachant que le mode nuit de l'appareil photo propose un temps d'ouverture trop long malgré le flash, toutes les photos qui vont suivre seront floues :-( (

Lorsque la bête, dans un dernier élan combatif, nous tente un saut hors de l'eau à quelques mètre du bord, je me rappelle soudain des vidéos que je regardais avec mon père quand j'étais gamin, et le nom me surgit à l'esprit comme le poisson hors de l'eau :  un black-bass!!!

Tout le monde s'affole autour de cette scène de combat qui me rappelle les parties de pêche de ma jeunesse, et notamment les prises de perches et autres petits carnassiers nerveux. Et JB sors enfin la bête de l'eau. Un modeste black-bass, appelé achigan à grande bouche par ici, mais un black-bass quand même... Parmi le reste du groupe, peu de personnes ayant pratiqué ce sport, tout le monde (moi y compris) bombarde JB et son trophée de photos...

Voici l'un des meilleurs portraits de la bête (c'est étrange, je l'aurais imaginé plus zébré...) parmi toutes les photos prises à la hâte. ;-)

Ce sera la seule prise de la soirée... Nous repartirons un peu plus tard pour refaire le chemin inverse de nuit, éclairés par un premier quartier de lune sous un ciel étoilé... Ce fut pour tous une soirée vraiment sympa de (re)découvrir ce qu'est la pêche et je dois dire que ça m'a fait du bien de repratiquer un peu, malgré ma triste performance! ^O^

Fin de ce billet sur une petite photo de groupe :

PS : Pour ceux qui voudraient savoir où ce trouve ce petit coin (même si ça se fait pas trop de donner ses coins magiques :P ), voici une petite carte.

Posted by PsK

Commentaires (4) Trackbacks (0)
  1. Enfin un peu de renouveau sur ce blog ;-)
    Ca fait plaisir d’avoir des nouvelles de ta vie là-bas en dehors des traditionnels messages du Z@W !

    J’te fais plein de gros Beck !!!!! :P

  2. Salut,

    ouais, désolé pour le manque de mise à jour, mais je fais ce que je peux, et j’ai pas toujours le temps et la motivation de poster de nouveaux billets…

    Sinon, j’pense que Seb est mort, j’vais lui envoyer un mail on sait jamais, mais bon…

    A+

    PS : Aujourd’hui, 10h18, 18°C dehors, gros soleil… La journée s’annonce bien b-)

  3. Apparement, pas de parrain sur l’île des soeurs.

  4. Salut Thomas,

    et non, pas de parrain, et tu sais qu’on a plus eu de nouvelles de lui depuis que je suis parti?! :-o

    Mais en fait, c’est parce que, comme toi encore récemment, lui non plus n’avais pas le Net, mais ça va s’arranger d’ici peu! ;-)


Laisser un commentaire

;-) :P mdr ^O^ ^^ :] :ROLLEYES: :| :S b-) O_0 :CRAZY: =/ :CRY: :EVIL: :TWISTED: :LOVE: :UNLOVE: more »

Trackbacks are disabled.